Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
JEROME DUHAMEL
21 novembre 2020
La mise en demeure du débiteur  (Articles 1344 à 1344-2 du Code Civil).

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

La mise en demeure du débiteur (Articles 1344 à 1344-2 du Code Civil).

Une mise en demeure permet, en cas d’inexécution du contrat ou de retard dans son exécution, d’inviter le débiteur à accomplir ses obligations.

La mise en demeure est prévue par les Articles 1344 à 1344-2 du Code Civil. Il convient de toujours se référer aux textes et de se tenir informé des éventuelles modifications.

La version en vigueur au 01 octobre 2016 indique:

Article 1344 : Le débiteur est mis en demeure de payer soit par une sommation ou un acte portant interpellation suffisante, soit, si le contrat le prévoit, par la seule exigibilité de l'obligation.

Article 1344-1 : La mise en demeure de payer une obligation de somme d'argent fait courir l'intérêt moratoire, au taux légal, sans que le créancier soit tenu de justifier d'un préjudice.

Article 1344-2 : La mise en demeure de délivrer une chose met les risques à la charge du débiteur, s'ils n'y sont déjà.

Il s'agit donc de demander formellement au destinataire de régler le litige. Les juges français ont dégagé un principe majeur à propos du courrier de mise en demeure : une lettre vaut mise en demeure si elle comporte une "interpellation suffisante".

Un mail ou une lettre simple suffit en théorie. Néanmoins, l’envoi d'une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) permet d’obtenir confirmation que la mise en demeure est parvenue au destinataire, et de donner date certaine et probante au courrier. De plus, cela permet de lui donner une forme solennelle.

Cette lettre est la preuve que toutes les démarches possibles ont été effectuées pour résoudre le litige à l'amiable avant l'action en justice. Il s'agit d'ailleurs d'une condition imposée par le code de procédure civile pour que votre action en justice soit recevable.

Il ne s'agit donc pas d'une simple relance.

En règle générale, assurer vous de faire apparaitre:

  • La date de rédaction de la lettre
  • Les coordonnées du débiteur
  • Le résumé du litige
  • La demande de règlement
  • Le délai accordé au débiteur pour l’exécution de la sommation
  • Les coordonnées du créancier ou la raison sociale de l’auto entrepreneur ainsi que sa signature
  • La mention « mise en demeure »

Pour que votre mise en demeure soit valable, vous devez également vous assurer que le destinataire réside en France ou dispose d’un siège social sur le territoire français.

Généralement, le délai minimum à laisser au débiteur pour qu’il s’exécute doit être compris entre 8 et 15 jours.

Une fois que le délai de réponse est écoulé, on considère que la mise en demeure est infructueuse. Vous pouvez saisir le tribunal afin de faire valoir vos droits.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Pierre et Vacances demande une procédure de conciliation.

Pierre et Vacances demande une procédure de conciliation.

Par ordonnance du 2 février 2021, Monsieur le Président du Tribunal de Commerce de Paris a...

JEROME DUHAMEL
16 février 2021
La Loi de financement de la Sécurité Sociale et les LMP.

La Loi de financement de la Sécurité Sociale et les LMP.

Rappelons ce qu'est un loueur meublé professionnel (LMP). Il s'agit d'un propriétaire bailleur...

JEROME DUHAMEL
22 décembre 2020
Obligation de régler les loyers pendant la période COVID-19.

Obligation de régler les loyers pendant la période COVID-19.

La Cour d’appel de Grenoble a rendu son verdict: même lors d’une interdiction d’ouverture...

JEROME DUHAMEL
24 novembre 2020
La mise en demeure du débiteur  (Articles 1344 à 1344-2 du Code Civil).

La mise en demeure du débiteur (Articles 1344 à 1344-2 du Code Civil).

Une mise en demeure permet, en cas d’inexécution du contrat ou de retard dans son exécution,...

JEROME DUHAMEL
21 novembre 2020
Crédit d’impôt de 30% pour le bailleur qui accepte de baisser son loyer.

Crédit d’impôt de 30% pour le bailleur qui accepte de baisser son loyer.

Le Ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait promis lundi 26 octobre "un dispositif fiscal"...

JEROME DUHAMEL
30 octobre 2020
L’exigibilité des loyers commerciaux pendant la période Covid-19.

L’exigibilité des loyers commerciaux pendant la période Covid-19.

Communiqué du tribunal judiciaire de PARIS – Jugement de la 18ème chambre civile du tribunal...

JEROME DUHAMEL
10 octobre 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus